Lille

BICeL

 

 

Rechercher




Accueil > Actualités

Nanocaractérisation dans les hauts de France

publié le , mis à jour le

Grâce au succès des projets EQUIPEX lmaglnEx BioMed et ExCELSiOR, labellisés dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir et soutenus par la Région et l’Europe, il apparaît que le territoire des Hauts de France s’impose aujourd’hui comme un site au premier plan national en nanocaractérisation et notamment pour les technologies d’imagerie à l’échelle du nanomètre, avec des champs d’application allant de la cellule vivante aux nanocomposants électroniques.
L’EquipEx « ImagInEx BioMed » est dédié à l’imagerie innovante d’excellence dans le domaine biomédical, par le biais d’une plateforme de criblage à haut-débit et à très haut-contenu.
En biosanté et cosmétologie, la nanocaractérisation utilise la microscopie à force atomique (AFM) pour caractériser certains objets nanométriques comme des nanoparticules et des complexes moléculaires avec la particularité de pouvoir le faire en milieu liquide ou salin. La microscopie à force atomique est utilisée pour caractériser, avec la plus grande résolution, par exemple des interactions intermoléculaires ou les propriétés élastiques de cellules.

L’Équipex « ExCELSiOR » a pour objectif de faire émerger des recherches aux interfaces entre la microscopie à l’échelle nanométrique et les techniques de caractérisations couvrant les domaines des microondes au moyen infrarouge.
Dans les domaines de la nanocaractérisation de matériaux, ces technologies et dispositifs (nano-électronique, de l’énergie renouvelable (PV, stockage), autres) permettent en plus de la topographie, d’imager les propriétés physiques (électriques, thermiques, mécaniques...) et/ou chimiques des matériaux et nano-composants pour une large gamme d’applications. Il est également possible d’imager la matière en profondeur ce qui est particulièrement intéressant pour caractériser des empilements de matériaux en couches minces (microélectronique, photovoltaïque).
Ces technologies de rupture souhaitent se mettre au service des entreprises ayant pour objectif : l’économie durable, responsable et collaborative numérique, afin qu’elles puissent en tirer les bénéfices en terme de compétitivité, de création de valeur et création d’emplois.

Vidéo de présentation