Lille

BICeL

 

 

Rechercher




Accueil > Communication > Revue de presse

Dévoilé hier à Lille, voici l’équipement d’excellence qui entend booster la recherche en imagerie biomédicale

publié le

Elle n’a pas eu la grosse part du gâteau grand emprunt, concocté en 2010, pour doper la recherche et financer de nouveaux programmes d’investissements dans les secteurs d’avenir.

Mais la région a tout de même hérité d’un bon morceau : 6,8 millions d’euros octroyés par l’Agence nationale de la recherche (plus 7 millions d’euros de fonds européens FEDER) pour un équipement d’excellence en bio-santé, le projet Imaginex Biomed, labellisé Équipex (Équipement d’avenir) il y a tout juste un an. Lourd dossier, porté par le pôle de recherche et d’enseignement supérieur Lille Nord de France.
Concrètement, de quoi parle-t-on ? D’une plateforme unique (campus de la faculté de médecine, université Lille I et Institut Pasteur) spécialisée dans l’imagerie biomédicale, qui regroupe onze équipes de chercheurs lillois. À sa tête, Franck Lafont, directeur de recherche au CNRS. Et dans les locaux de l’Institut Pasteur, des équipements de pointe, acquis récemment grâce au financement Équipex, qui permettent d’analyser en haute résolution les cellules du corps humain.
« Cette plateforme, l’une des plus importantes en Europe, aura pour application la découverte de médicaments », s’anime Franck Lafont. Mais pas seulement. « On pourrait proposer des traitements personnalisés contre le diabète », mettre le paquet sur la recherche appliquée à la maladie d’Alzheimer, au cancer de la prostate, à la maladie de Crohn... « Pendant sept ans et demi, on sera à la pointe. »
Matériel à disposition des industriels
Alors leur matériel, les chercheurs lillois comptent le « mettre à disposition des petites et moyennes entreprises de la biotechnologie ou de l’agroalimentaire », notamment. « Nous voulons faire connaître aux industriels les pépites qu’il y a à côté d’eux, ils pourraient envisager de booster leur recherche et développement », appuie Franck Lafont.
Des entrepreneurs de Belgique, des Pays-Bas ou d’Allemagne lorgneraient déjà sur Lille et sur le Bio Imaging Center lillois, qui intègre l’Équipex Imaginex Biomed. « À terme, on voudrait acquérir une machine spécialement dédiée aux PME. » La promesse de grandes avancées médicales et d’emplois dans le secteur des biotechnologies. •
MARIE DELATTRE pour la voix du nord